Flash info

Recouvr’Up est une plateforme digitale qui permet aux entreprises d’engager des actions de recouvrement professionnelles, quelles que soient les caractéristiques de leurs impayés (BtoB, BtoC, BtoG, petites ou grosses créances, récentes ou anciennes).

Retour sur ce qui fait le succès (positionnement, fonctionnalités, tarifs...) de notre logiciel de recouvrement 👇

 

La genèse de notre logiciel de recouvrement / Recouvr'Up

2015 est l’année des 1ères lignes de code.

Simple calculateur des pénalités de retard à ses débuts, Recouvr’Up s’est rapidement étoffée de nouveaux services et s'est positionnée sur le secteur naissant des services numériques (notamment en btob). Nous y avons intégré la totalité des prestations de notre cabinet de recouvrement de créances : matrices de relance, notifications automatiques de notre cabinet, procédure d’injonction de payer… le tout en 3 clics !

Le recouvrement 100% digital était né 🚀

Le succès a été immédiat. Plus de 7000 entreprises inscrites, générant près de 60 M€ de relances clients par an et 15 procédures judiciaires par mois en moyenne. Les retours clients et la confiance témoignée nous confortent chaque jour dans le choix de ce virage numérique.

 

 

Des prestations digitales en recouvrement très efficaces

De la relance préventive au recouvrement judiciaire, Recouvr’Up occupe aujourd'hui toute la chaîne order to cash (parcours débiteur), avec pour seuls objectifs : Accélérer les délais de paiement et recouvrer les factures impayées.

  • Le préventif

Pour inciter les clients à régler les factures dans les temps, sans pour autant contrarier la relation commerciale, nous avons développé une charte de bonnes conduites : Les Business Bonnes Pratiques ®.

Nous encourageons ainsi les entreprises (utilisatrices de Recouvr’Up) à avoir des pratiques commerciales vertueuses et à s’engager dans leur relation clients/fournisseurs.

"Si une entreprise est professionnelle, responsable et transparente envers son client (bon de commande dûment signé, prestation et livraison conforme à la commande, facturation correcte...), le règlement de la facture à l'échéance s'impose. Il n'y a aucune raison de subir un retard de paiement"

Après la signature de notre charte, un label, décliné en stickers (vert, orange et rouge) envoie un message clair à ses clients : Entreprise labellisée BBP ® / Échéance à respecter / facture protégée par Recouvr’Up !


Le client qui reçoit une facture avec le sticker BBP vert est informé que le paiement est attendu à l'échéance, et que l'entreprise est adhérente à Recouvr'Up, un service de recouvrement de créances. Des stickers orange et rouges, plus coercitifs, accentuent ensuite la pression si nécessaire.

  • Les relances amiables

Les relances amiables interviennent après la date d'échéance. Dès que le client est en retard de paiement, l’entreprise peut, si elle le souhaite :

- Calculer des pénalités de retard

- Imprimer un justificatif comptable du compte relancé (le logo de notre cabinet donne du poids au document)

- Éditer des matrices de courrier (simple rappel à la mise en demeure), avec les stickers Business Bonnes Pratiques orange ou rouges.

"L’entreprise choisit donc le degré de relance en fonction de la relation qu’elle entretient avec son client. Une seule règle prime en matière de recouvrement : être réactif vis à vis de ses clients en retard de paiement !"

  • Le contentieux

Pour aller un peu plus loin dans les actions de recouvrement, des actions automatiques de notre cabinet sont générées !

Confrontées à des débiteurs réfractaires, les entreprises doivent "durcir le ton". Comment continuer à mettre la pression sur un débiteur après une mise en demeure restée lettre morte ? Comment inciter/convaincre un client à remplir son obligation de paiement ?

"Les relances d’un cabinet de recouvrement, si elles ne peuvent garantir 100 % de résultat, restent très efficaces"

Recouvr’Up permet en 3 clics de déclencher un mail, un courrier en envoi Ecopli ou un recommandé avec AR de notre cabinet de recouvrement DIRECT RECOUVREMENT ® (sans aucun honoraire sur encaissement). Régies par les articles R124-1 à R 124-7 du Code des procédures civiles d’exécution, ces notifications génèrent à minima une réaction.

  • La procédure judiciaire d’injonction de payer

Enfin, et en dernier ressort, si malheureusement aucun règlement spontané n’est envisagé et si l’entreprise veut saisir la juridiction pour défendre ses intérêts financiers, Recouvr’Up propose la procédure d’injonction de payer.

Toujours en 3 clics, l’utilisateur déclenche la procédure. Une requête sera automatiquement remise au Tribunal compétent et l’ordonnance, rendue par la juridiction, signifiée au débiteur par un huissier de justice, avant récupération du titre exécutoire (saisies).

 

Le modèle économique innovant du logiciel de recouvrement

Toutes ces prestations sont déclenchées par l’entreprise qui reste donc maître de sa relation client. C’est elle qui décide quelle action de recouvrement doit être engagée compte tenu de l’historique et la typologie de sa relation client.

Et étant donné que ces actions sont déclenchées par l’entreprise, aucune commission n’est due sur les encaissement réalisées. Il s’agit là d’une innovation en matière de gestion d'impayés. Contrairement aux cabinets de recouvrement de créances qui se rémunèrent généralement aux success fees (honoraires sur encaissement), Recouvr’Up propose des formules d’abonnement à partir de 9,90 €  ht/mois, seulement !

 

 

 Pour en savoir plus :

Contactez-nous au 01.78.47.26.95

Remplissez le formulaire de contact ici

Planifiez un rendez-vous téléphonique (20 mn) sur notre agenda

Inscrivez-vous à la Newsletter Recouvr'Up ici

Article rédigé par Philippe Bernis