Flash info


"Ici, on paye à 30 jours" ; "pour les délais, c’est paiement comptant" ; "pour le reste, on met les délais LME"… Autant d’imprécisions qui sont à l’origine des dérives du crédit interentreprises. Corrigeons tout ça ! les bénéfices sont plus importants qu’on ne peut l’imaginer.


Dans les contrats de vente, les meilleurs commerciaux le savent, il y a des options sur lesquelles il faut rester vague pour se laisser des marges de manœuvre, et des sujets sur lesquels il faut être très précis pour éviter les litiges et les dérives. Les aspects financiers des contrats sont de cette deuxième catégorie les plus importants. Dans les conditions financières, il y a les délais de paiement, les moyens de paiement, les modes de facturation, l’escompte pour paiement anticipé, etc... Lire la suite


Auteur : Louis Chavanat (LesEchos.fr)